AMICALE - Actus

Le premier semestre de l’année aura été marqué par le confinement importé de Chine et d’ailleurs. Période très dure pour la France et pour chacun d’entre nous sur les plans du confinement, de la santé et celui économique individuel et national à venir. Si le confinement a été respecté par bon nombre de nos concitoyens, …

Dans ce bulletin, vous sont proposés beaucoup de sujets sur les activités passées et futures de l’amicale et du régiment. Les activités passées vous ont montré que les hommes du régiment sont toujours affûtés et prêts à remplir leurs missions. Les activités de l’amicale sont régulières et marquent notre attachement à notre magnifique régiment. En …

HISTOIRE

Pendant ce temps, derrière le rempart de son armée, la France a gardé tous les biens que certains peuples ont déjà perdus et que d’autres tremblent de perdre. La France n’a pas d’angoisse quand elle pense à l’avenir. Elle est sûre de sa victoire : la grande peur qui traverse l’Europe s’arrête à nos frontières …

Après l’Armistice, moins heureux que d’autres, le Régiment ne connaîtra ni les réceptions triomphales en Alsace et en Lorraine, ni la satisfaction de fouler le sol du vaincu ; il rentre en France pour aider les populations à panser leurs blessures. Pendant cette période, il est réorganisé. Son 3e Groupe est dissous et absorbe le …

Quand le 2 août 1914 débute la mobilisation, le 35e Régiment d’Artillerie de Campagne, dont la devise est « Mourir en chantant », constitue l’artillerie de la 22e Division du XIe Corps d’Armée. Il est mobilisé à Vannes entre le 2 et le 7 août 1914, embarqué sur un train il est envoyé sur 1a …

Le 11 novembre 1918, dans son wagon-bureau garé dans la clairière de Rethondes, Foch, commandant en chef des armées alliées, entouré de son état-major accorde aux plénipotentiaires allemands l’armistice que leur armée vaincue a sollicité. Pour Ferdinand Foch, né à Tarbes le 2 octobre 1851, c’est la consécration d’une carrière militaire commencée 48 ans plus …

MENU

Back