Posts in category

Histoire du 35e RAP


Les forces spéciales françaises dans la guerre du Golfe (Opération Daguet 1990-1991)

Read More

Le 35e RA est reconstitué le 1er novembre 1940, date limite impérative imposée par l’occupant. Il est articulé sous une forme mixte auto et hippomobile en zone libre. Il est armé de canons de 75 modèle 1897 et comprend trois groupes : Un état-major et deux groupes implantés à Périgueux au quartier Daumesnil, Un groupe …

Né le 10 décembre 1909 à Paris, après avoir suivi des études aux Arts et Métiers de Lille et à l’Ecole Supérieure, il effectue son service militaire en 1932 à Poitiers, dans l’artillerie en tant qu’EOR Ingénieur. Il est mobilisé en 1939 comme lieutenant au 35e RAD pour prendre le commandement de la 8e Batterie. …

Au mois de juillet 1941, Philippe Kléber, un marinier, au cours d’un voyage en zone libre put joindre le général Delattre, père du jeune officier du 35e RAD et lui relater les circonstances de sa mort lors des combats autour de Dunkerque. En voici le récit qui débute lorsque le sous-lieutenant Delattre prend position à …

Pendant ce temps, derrière le rempart de son armée, la France a gardé tous les biens que certains peuples ont déjà perdus et que d’autres tremblent de perdre. La France n’a pas d’angoisse quand elle pense à l’avenir. Elle est sûre de sa victoire : la grande peur qui traverse l’Europe s’arrête à nos frontières …

Après l’Armistice, moins heureux que d’autres, le Régiment ne connaîtra ni les réceptions triomphales en Alsace et en Lorraine, ni la satisfaction de fouler le sol du vaincu ; il rentre en France pour aider les populations à panser leurs blessures. Pendant cette période, il est réorganisé. Son 3e Groupe est dissous et absorbe le …

Quand le 2 août 1914 débute la mobilisation, le 35e Régiment d’Artillerie de Campagne, dont la devise est « Mourir en chantant », constitue l’artillerie de la 22e Division du XIe Corps d’Armée. Il est mobilisé à Vannes entre le 2 et le 7 août 1914, embarqué sur un train il est envoyé sur 1a …

Le 11 novembre 1918, dans son wagon-bureau garé dans la clairière de Rethondes, Foch, commandant en chef des armées alliées, entouré de son état-major accorde aux plénipotentiaires allemands l’armistice que leur armée vaincue a sollicité. Pour Ferdinand Foch, né à Tarbes le 2 octobre 1851, c’est la consécration d’une carrière militaire commencée 48 ans plus …

Bien avant l’heure, le canon de 75 mm 1897 représentait un système d’armes comprenant la pièce proprement dite et son environnement car, en plus du canon, on trouve une voiture caisson avec sa dotation d’obus explosifs, à balles ou mixtes, un chariot de batterie pour matériel de 75, une forge modèle 1876, un chariot-fourragère modèle …

Alors qu’en Tunisie, les batteries du régiment s’aguerrissaient aux actions extérieures, constituant ainsi le fond de traditions du 35e RAP actuel, à Vannes, le régiment s’était installé dans la vie de garnison de la Belle Époque, faite d’instruction, d’exercices, de grandes manœuvres, de revues et de défilés patriotiques, en particulier le 14 juillet décrété fête …

Dans sa volonté de protéger la frontière algérienne et de contrer les ambitions italiennes, Jules Ferry décide l’occupation de la Régence de Tunisie. Une première campagne d’avril à mai 1881 soumet les tribus de Mohamed Es Saddok et se conclut par le traité de Kassar Saïd le 12 mai et la convention de la Marsa …