Le 35e RAC dans la Grande Guerre


Quand le 2 août 1914 débute la mobilisation, le 35e Régiment d’Artillerie de Campagne, dont la devise est « Mourir en chantant », constitue l’artillerie de la 22e Division du XIe Corps d’Armée. Il est mobilisé à Vannes entre le 2 et le 7 août 1914, embarqué sur un train il est envoyé sur 1a frontière du nord-est, sous le commandement du colonel Ely.

Formé de contingents bretons et vendéens, solides, braves, disciplinés et dévoués, le 35e ne devait pas tarder à se distinguer dans la Grande Guerre qui commençait. Doté du célèbre canon de 75 mm modèle 1897, le Régiment prend part à toutes les phases de la guerre, tant à la 22e Division, qu’auprès d’autres divisions dont il renforce l’artillerie.

Previous Ferdinand FOCH
Next L'entre-deux-guerres : 1919-1939

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code